Le village troglodytique de la Madeleine en Dordogne

Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.
Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère.  Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle.   Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.

Le site de la Madeleine se décompose en 3 parties. 3 couches historiques. Le gisement (non visitable), situé en contrebas sur les bords de la Vézère. Au niveau intermédiaire, le village troglodytique, construit à même la roche calcaire et habité par des ruraux, du 9ème au 19ème siècle. Et enfin, au niveau supérieur, le Château-fort de Petit Marzac que vous contournerez pour atteindre un belvédère sur la Vézère.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article