Les Photos de Sébastien Colpin

Beaulieu sur dordogne, la cité médiévale et son abbatiale en Corrèze

12 Décembre 2019, 17:57pm

Publié par Sébastien Colpin

Au haut Moyen-âge, Beaulieu était un petit village de pêcheurs et d’éleveurs, sur un méandre de la Dordogne, appelé Vellinus. Seigneur de la famille de Turenne, Rodolphe chevauchait sur ses terres quand il s’arrêta dans ce petit village. Selon la légende, émerveillé par la beauté des lieux, il rebaptisa le village Bellus Locus (Beau Lieu en latin altéré) et décida vers 856-858 d’y fonder une abbaye bénédictine afin d’attirer les pèlerins et de développer le territoire.

Beaulieu se situant sur un lieu stratégique aux confins de trois provinces, l'abbaye s'enrichit rapidement.  La ville se développa autour de l'abbaye avec un rempart de forme circulaire percé de trois portes fortifiées.

Cité médiévale bâtie sur la rive droite de la Dordogne, Beaulieu a été surnommée "la riviera limousine" grâce à la douceur de son climat propice à la culture de la fraise. On y vient d’abord pour son abbatiale Saint-Pierre remarquable, dont le portail, chef-d’œuvre de l’art roman représentant le retour du Christ à la fin des temps, peut se comparer à celui de Moissac. On flâne avec bonheur dans les ruelles, on compare les façades coiffées de tourelles, décorées de médaillons et d’angelots, comme la maison d’Adam et Eve, on rêve devant la Chapelle des Pénitents et son clocher-mur qui se reflète dans les eaux de la Dordogne. A proximité, on peut embarquer sur une gabare de mai à octobre, pour revivre l’épopée des gabariers qui descendaient jusqu’à Libourne livrer leurs chargements de bois pour la tonnellerie bordelaise.

Beaulieu ramène sa fraise le 2ème dimanche de mai : c’est la Fête de la gariguette, une spécialité du coin. Au programme : marché des producteurs, salon des écrivains, balades en gabare et tarte aux fraises géante, 900 kilos de fruits pour 8 mètres de diamètre !

Photos de Sébastien Colpin

crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin
crédit photos: Sébastien Colpin

crédit photos: Sébastien Colpin

Commenter cet article