Les Photos de Sébastien Colpin

L'Eglise Saint Caprais de Carsac, chef d'oeuvre de l'art roman et les ruines du Château en Dordogne

27 Février 2019, 17:30pm

Publié par Sébastien Colpin

Impossible pour nous de ne pas nous arrêter à Carsac-Aillac, village que nous traversons de multiples fois depuis 2015 lors de nos escapades périgourdines.
En effet, le patrimoine est sublime avec une église qui est un pur chef-d'oeuvre ainsi que la vue sur les ruines de l'ancien Château qui magnifie le paysage.
Aussi, un grand parc fait face à l'église et promet des balades féeriques...
Enfin, nous vous invitons à vous arrêter comme nous l'avons fait en ce superbe endroit du Périgord et profiter d'un patrimoine historique et naturel rare...

Sébastien et Frédérique Colpin

 

La commune de Carsac-Aillac:

Situé à environ 7 kilomètres de Sarlat La Canéda, capitale du Périgord Noir, Carsac-Aillac est l’illustration de la dynamique économique et démographique voulue par une municipalité résolument tournée vers l’avenir.
A l’origine, ces deux communes Carsac et Aillac avaient chacune leurs spécificités. Ces deux villages ont fusionné en 1961 pour devenir la commune de Carsac-Aillac.
Cette fusion a permis, par une économie d’échelle, le développement rapide de cette nouvelle entité, qui désormais peut offrir à ses habitants des structures d’accueil complètes : maison médicale, école, salle des fêtes, stade, skate parc, terrain de tennis et de nombreux commerces à proximité.
En complément de l’activité  commerciale et artisanale, le développement permanent de la ZA Périgord Noir, Vialard a favorisé la venue de nouvelles entreprises au fort potentiel économique.
Le bourg-vieux et l’église de Carsac sont situés à l’embouchure du ruisseau l’Enéa avec la Dordogne. L’origine du nom viendrait de « Quercus », chêne sans doute remarquable qui se trouvait à cet emplacement et devait servir de lieu de rituels à l’époque gauloise, l’église y fut édifiée à partir du XIIème siècle de style roman, décorée d’un chemin de croix sculpté par Léon Zack,artiste d’origine russe.
Le château de Carsac, situé en face de l’église, dont les ruines ne laissent malheureusement que découvrir fenêtres, encadrements de portes et fortifications.
Depuis la fin du Moyen Age, plusieurs moulins existent encore sur la commune, le Moulin de Papier (pêche à la truite), du Bouyssou, le Moulin Neuf et le Moulin de l’Enéa (transformé en salon de thé).
Des petites sources alimentent des lavoirs, qui étaient encore en usage jusqu’au milieu du XXème siècle.
Le grand lavoir communal couvert d’une charpente symétrique soutenue par des piliers en pierre.
Dans le bourg d’Aillac, l’église Notre-Dame de l’Assomption édifiée aux XIVème et XVème siècles, avec son clocher-mur percé de quatre baies campanaires.
Son passé de port fluvial, permettaient aussi la réparation de gabares endommagées.
La Dordogne a malheureusement quitté les rives d’Aillac, laissant une « couasne », trésor écologique, dont ses eaux poissonneuses permettent un lieu de reproduction de nombreuses espèces.
La « voie verte » longe un haut-lieu de la recherche préhistorique au lieu-dit « Pech de l’Aze », abri sous roche qui a fait l’objet de fouilles sous la direction du professeur François Bordes, Géologue-Préhistorien, alias « Francis Carsac » écrivain de Sciences-Fiction.

Source: Commune de Carsac-Aillac

L'Eglise:

C'est une église des XI et XVI èmes siècles, à trois nefs avec deux chapelles dans le bas-côté nord : ( en 1542 apport de chapelles latérales, voutement en étoile de nef). A la croisée du transept se trouve la coupole sur pendentifs, au-dessus de laquelle domine le clocher percé de six ouvertures romanes.  Le chœur est entouré de douze colonnes géminées, et dégagées du mur, et dont les chapiteaux sont richement sculptés. L'arc qui le sépare du transept est soutenu par quatre colonnes géminées dont les chapiteaux sont ornés de feuillages et de rinceaux fleuris. La porte principale s'ouvre au fond d'un porche romano-ogival.( Elle est classée aux M.H depuis le 20 mars 1912).

Elle fut restaurée dans les années 1940, et le mobilier liturgique renouvelé : nouvel autel, remplacement des vitraux par Francis Chigot ( verrier et peintre de vitraux  né à Limoges le 13/10/1879 décédé en 1960. On lui doit la création de nombreux vitraux de monuments français : la plupart des édifices religieux de Limoges, la verrière de la gare de Limoges-Bénédictins, la Basilique Notre-dame de Montréal. Après son décès les ouvriers de son atelier continuent son oeuvre au sein de " L'atelier du Vitrail " à Limoges) ; et le chemin de croix de Léon Zack (peintre russe de l' École de Paris né à Nijni-Novgorod en 1892, décédé en 1980 à Vanves . A côté de ses peintures il a crée de nombreuses œuvres d'art sacré en collaboration avec sa fille).

La voûte de la nef principale est divisée en deux travées par des nervures prismatiques s'épanouissant en rameaux et venant reposer en faisceaux sur des formerets sculptés.  Elle possède un mobilier de grand intérêt, il s'agit d'un chemin de croix moderne du sculpteur  Léon Zack ( 1892-1980) réalisé avec l'aide de sa fille Irène dont la commande lui fut faite lors de la restauration de l'église dans les années 1941. Il sera livré en 1950.  Il est constitué de quatorze panneaux en terre cuite représentant les quatorze stations de la Passion du christ qui illustrent la montée de Jésus au Calvaire. Chaque panneau est orné de motifs géométriques abstraits entourant un motif central, une croix. Ces motifs, exécutés en relief, sont illustrés par un texte gravé, tiré d'un poème de Paul Claudel, " Chemin de Croix", quatrième partie du recueil " Corona  Benignitatis Anni Dei " paru en 1915.
Le chemin de croix est classé au titre des objets aux M.H depuis 2004, ainsi qu'une pierre gravée représentant Sainte-Thérèse avec l'enfant Jésus.

source: riviereesperance

photos de Sébastien Colpin

Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne
Carsac-Aillac en Dordogne

Carsac-Aillac en Dordogne

Commenter cet article