Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation

Le Puy d'Yssandon offre un panorama remarquable embrassant le Bassin de Brive, les Monédières, les Monts d'Auvergne, les Causses et les plateaux périgourdins, repérables grâce à la table d'orientation. Le plateau du sommet de la butte offre de multiples points de vue, on aperçoit également les vestiges de l'ancienne enceinte féodale. Le bas des versants est planté de noyers tandis que les parties abruptes sont colonisées par des chênes pubescents et des pins ; sur le versant sud et est, la forêt est moins dominatrice, elle laisse de grands espaces aux prairies, à la vigne, aux pruniers et aux noyers.

Sur une butte fermant au sud la petite chaine des côteaux d'Ayen, Yssandon a été un lieu stratégique reconnu et mis à profit dès l'époque gallo-romaine.
Nous retrouvons la trace de nos ancêtres dès le VIe siècle. Ce fut d'abord un oppidum gaulois puis un camp romain et l'existence du château dont il ne reste plus que sa célèbre Tour, apparait dès 573 dans le Testament de St Yrieix. 
L'histoire de ce lieu est pleine de légendes et de souvenirs impressionnants tel ce veau d'or qui serait caché sous les décombres des vieux murs du Château.
Après une période florissante, les guerres de religion ravagèrent l'endroit mais Yssandon reste un site exceptionnel qui permet de contempler 5 départements à la ronde.

Yssandon est mentionné dans l’histoire dès 572. A cette période le chroniqueur décrit un site fortifié: Issandone castro. 
Durant le haut Moyen-Age, Yssandon est le siège d’une importante vicairie (division administrative) dont dépend le territoire sis entre Vézère et Auvézère. Yssandon commandait ainsi une partie de l’actuel département de la Corrèze et les frontières avec le Sarladais.  ­Yssandon doit son importance à sa situation géographique, en effet le castrum est situé sur une butte qui culmine à 377 mètres.
De là-haut, la vue s’étend sur près de 20 km.­   En 763, Pépin le Bref durant la guerre contre le duc d’Aquitaine assiège et détruit Yssandon. A partir de cette date, l’Yssandonnais qui fait partie du royaume d’Aquitaine devient possession du roi Charles le Chauve. Mais l’administration royale est incapable de maintenir le centralisme carolingien.

L'église a été bâtie au XIIe siècle. Au XVIIIe siècle, le clocher-mur actuel et la voûte de la nef ont été refaits.
Elle est dédiée à saint Hippolyte, mort en martyr en l'an 235.
L'édifice est classé au titre des monuments historiques le 18 juin 1963.

Sources: correzetourisme et Yssandonencorreze

Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Yssandon en Corrèze, le Puy, la Tour féodale, l'Eglise et les tables d'orientation
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article