Le Château de Val à Lanobre dans le Cantal, propriété de la Corrèze

Le Château de Val à Lanobre dans le Cantal, propriété de la Corrèze
Le Château de Val à Lanobre dans le Cantal, propriété de la Corrèze
Le Château de Val à Lanobre dans le Cantal, propriété de la Corrèze
Le Château de Val à Lanobre dans le Cantal, propriété de la Corrèze

Vidéo courte réalisée par mes soins

VAL, un destin hors du commun

Un véritable défilé de propriétaires ...
 
1660-1661 Pierre le Cousturier
1661-1720 Pierrede Geneste, Marquis du Repaire
1720-1724 Pierre-Gaston de LasCases
1724-1747 Les Saint-Ehamans (Jacques-François d'Hautefort et Jacques-François de Salles)
1747-1757 Marie-François des Cars
1757-1779 Copropriété (Louis Charles de Villelume, Claude Joseph de Naucoze, Jacques Louis de Pestel)
1778-1779 Achat des 3 parts de Val par Ignace Dubois de Saint-Etienne
1779-1793 La Maison de Saint-Etienne
1793-1805 La Période Révolutionnaire
1805-1806 Gaspard de Saint-Etienne
1806-1813 Maître Antoine Offroy Delga
1813-1814 Gaspard de Saint-Etienne
1814-1837 André Longueville
1837-1865 Louis Gauthier
1865-1883 Jules Souchard
1883-1898 Charlotte Smith-Souchard
1898-1946 La Maison d'Arcy
1946-1953 EDF
1953-Aujourd'hui Ville de Bort-Les-Orgues

Des hauts et des bas ...
 
De 1660 à 1946, différentes familles se succèdent dans la propriété du château et VAL  est alors contraint de subir un grand nombre de changements radicaux :
 

1661 – Construction d’un Jardin à la française, dont il ne reste plus que les plateformes et les escaliers visibles aux basses eaux du barrage.
Boisement du domaine.
 
1779-1793 – Réhabilitation du château devenu presque en ruine : toiture, cheminée et parquet entièrement remplacés.
 
1793-1805  –  VAL resta à l’abandon, fut pillé et peut-être même « squatté » lors de la révolution.
 
1814 – Période de décomposition pour le château. Son propriétaire décida de vendre parquets, poutres et pierres pour tirer profit au maximum de sa nouvelle acquisition.
 
1837 – Nouveau sauvetage du château : remeublement, remplacement de vitraux, décoration du salon fumoir.

1865 – Ajout de nouvelles terres, si bien qu’il devint le plus important domaine de la région. Ouverture de la route actuelle.
 
Remise à neuf de l’intérieur : tapissage des murs en cuir de Cordoue (Espagne), construction d’une cheminée, nouvelle décoration et pose de feuilles d’or.
 
1946 – Expropriation des propriétaires lors de la construction du barrage. La famille emporta avec elle l’ensemble des meubles, laissant les salles complètement vides.
EDF en devint le propriétaire.
 
1949 – Sans surveillance dés 1948, le château fut pillé par des cambrioleurs.

1951 – Mise sous protection par le Syndicat d’Initiative de Bort-les-Orgues, en installant sur le lieu même un gardien et sa famille.

1953 – EDF céda pour un prix symbolique le château à la ville de Bort. La gestion fut confiée au Syndicat d'Initiative.

Toitures et maçonnerie refaites, restauration intégrale de la grosse tour d’entrée, du grand escalier et de la chapelle.
 
1er étage entièrement tendu de tissu afin de mieux mettre en valeur les tapisseries d’Aubusson, remeublement des pièces petit à petits avec des tableaux et meubles d’époque.
 
La cour est rendue plus attrayante et le chemin de ronde réhabilité. De nouveaux éclairages permettent la mise en valeur de la forteresse durant la nuit.
 

Autant de remaniements qui ont fait de VAL ce qu’il est aujourd’hui.


Et maintenant, la relève ...
 
Des travaux de restauration sont réalisés chaque hiver et l’entretien est assuré durant toute l’année par les gardiens dévoués de ce bel édifice.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article