Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze

Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze
Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze

Collonges-la-Rouge offre un spectacle original et insolite, tant par la flamboyance de ses pierres que par la richesse de son patrimoine. Rouge des grès aux nuances ocrées, gris des ardoises, bleus des lauzes, vert des vignes accrochées aux murs forment la palette d'une petite cité de rêve. A partir du XVIe s., Collonges devient le lieu de résidence des grands fonctionnaires de la Vicomté de Turenne et des juristes de la châtellenie. De là proviennent de nombreux castels et les tours en poivrière. Malheureusement, au XIXe s., la cité tombe en léthargie et des maisons commencent à tomber en ruine. Cependant les cinéastes apprécient son cadre pour les reconstitutions historiques. Des artistes s'y installent. La puissante association ' les Amis de Collonges ' stimule sa renaissance. Le maire de l'époque, Charles Ceyrac, lance l'idée des ' plus beaux villages de France '. Collonges en devient l'exemple qui sert de référence. Les touristes affluent. Votre parcours sera ponctué par la découverte de l'église construite au XIe s. et fortifiée au cours des guerres de religion au XVIe s. , la chapelle des pénitents édifiée au XIIIe s., le château de Vassinhac, construit en 1583, à la fois raffiné et puissant flanqué de belles tours hexagonales qui abritent des escaliers à vis, la halle où l'on trouve l'ancien four où les villageois faisaient cuire leur pain, la maison de la Sirène qui abrite aujourd'hui un musée d'art et de traditions populaires.

Les Boutiques sont majoritairement ouvertes de Pâques à Toussaint

source:http://www.tourismecorreze.com/fr/tourisme_detail/collonges_la_rouge.html

Collonges la rouge, le rubis de la Corrèze

Construit sur la faille géologique de Meyssac, Collonges-la-Rouge doit son nom à son grès rouge qui le rend si atypique. Le mystère de cette couleur réside dans sa composition avec plus de 2% d'oxyde de fer.

Village labellisé « Plus Beaux Villages de France », il héberge le siège national de l'association du même nom. Ce rubis architectural situé dans son écrin de verdure vallonné, entre châtaigniers et noyers, est un lieu propice à la randonnée, étant aussi une étape secondaire sur la voie de Rocamadour, pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Grâce à son statut de ville franche de la Vicomté de Turenne, Collonges-la-Rouge disposait de nombreux privilèges. Son vin réputé dans toute la France, fût une des sources de richesse des Collongeois qui firent construire maisons, castels et hôtels particuliers aux détails architecturaux nombreux où l'attention est requise pour observer les trésors du village.

Source:http://www.vallee-dordogne.com/la-vallee-de-la-dordogne/les-villages/collonges-la-rouge

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article