Château de Fénelon à Sainte-Mondane en Dordogne

Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.
Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane.  La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda.  Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV.  La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives  premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet.  Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises.  Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle  Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.

Le château de Fénelon, classé monument historique, est situé dans le département de la Dordogne au centre du triangle formé par les villes de Sarlat, Souillac et Gourdon. Il se dresse sur les hauteurs de la commune de Saint-Mondane d'où il domine les vallées de la Dordogne et de la Bouriane. La forteresse médiévale est implantée sur les terres du Périgord noir, célèbre pour ses truffes et son foie gras et dont la capitale est Sarlat-la-Caneda. Le château a été la demeure natale de François de Salignac de la Motte Fénelon qui devint Archevêque de Cambrai mais est beaucoup plus connu sous son nom d'écrivain Fénelon qui vécut sous le règne des Lumières de Louis XIV. La forteresse féodale et ses trois enceintes défensives premier châtelet du château de Fénelon Le château de Fénelon dresse sa puissante architecture derrière trois enceintes fortifiées dont le système défensif a été gardé intact. La porte d'entrée était défendue par un premier châtelet. Les assaillants devaient alors contourner une deuxième enceinte défensive qui les laissait à découvert et les menait à un deuxième châtelet défendant l'accès au pied du château. La forteresse joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent Ans et fut assiégée à maintes reprises. Evolution du château du XVe au XVIIIe siècle Le château fut transformé en une élégante demeure gothique au XVe siècle et fut de nouveau fortifié au cours des guerres de religion. Les dernières modifications eurent lieu au XVIIIe siècle: on agrémenta alors le château d'une galerie voûtée supportant une immense terrasse offrant aux visiteurs l'un des plus beaux panoramas sur la vallée de la Dordogne.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article