Eglise abbatiale de l'ancien monastère cistercien d'Aubazine

 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...
 L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres).  - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine...  - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...

L’église abbatiale cistercienne d’Aubazine est un édifice roman du XIIe siècle (la construction a débuté en 1156 et s’est achevée en 1190) ; c’était alors la plus grande église du Limousin avec un clocher roman unique (passage d’un plan carré à un plan octogonal par un système de gradins de pierres). - Chœur et transept sont intacts, tandis que la nef n’a conservé que trois travées sur neuf à l’origine : au milieu du XVIIIe six travées ont été détruites par les quelques moines qui vivaient à l’abbaye et qui n’avaient plus les moyens de les sauver de la ruine... - A voir dans l’église : le tombeau de St Étienne, l’armoire à objets liturgiques du XIIe (une des plus ancienne d’Europe), vierge de pitié du XVe en calcaire polychrome, "La chasse" en émail champlevé du XIIIe siècle...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sébastien Colpin

Photographe amateur, passionné par le patrimoine historique, la vidéo, l'urbex et le paranormal
Voir le profil de Sébastien Colpin sur le portail Overblog

Commenter cet article

Zilli Sandrine 17/01/2017 06:20

Je prépare un travail sur le mobilier et j'aimerais utiliser une de vos photos prises à Aubazine. Pourriez-vous me contacter à cette adresse, s'il vous plaît : zilli@free.fr
Merci, Sandrine Zilli.

Sébastien Colpin 17/01/2017 08:25

Bonjour, je suis d'accord pour l'utilisation de la photo. Bien cordialement,

zilli 17/01/2017 06:18

Bonjour, je prépare un travail sur le mobilier et j'aimerais utiliser une de vos photos prises à Aubazine. Pouvez-vous me contacter à cette adresse : zilli@free.fr
Merci beaucoup, très cordialement, Sandrine Zilli.