Les Photos de Sébastien Colpin

Chapelle du monastère Grec Catholique de rite Melkite à Aubazine

5 Janvier 2016, 11:51am

Publié par Sébastien Colpin

Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.
Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.

Un monastère de rite grec-melkite catholique est installé depuis plus de vingt ans dans les bâtiments d'une ancienne ferme. Ce monastère a été fondé en 1965 pour servir de relais entre deux monastères, l'un à Nazareth en Israël et l'autre à Tazert au Maroc. En 1989, à la demande des moniales de la Résurrection qui avaient fondé ce monastère, l'iconographe orthodoxe chilien Juan Echenique, peignit entièrement la chapelle de fresques, dans la meilleure tradition byzantine.

Commenter cet article